La cuisinière vous propose une recette dont vous nous direz des nouvelles !!

Pour 6 personnes prévoir:

  • Un bon gros lapin des mers du Sud, âgé d’au moins 62 ans (Voir date de naissance avec l’Etat Civil).
  • 322 gros pois d’Angleterre pesant leur poids de misère.
  • 4 bouteilles de vin blanc du cru … ou du cuit.
  • Assaisonnement à discrétion selon humeur du jour de madame et résultat du loto.

 

Après l’avoir appelé par son prénom et avoir adressé un Faire Part à sa veuve, coupez le lapin en morceaux d’inégales tailles afin  de contenter l’ensemble des convives selon leur taille et leur corpulence morphologie. Badigeonnez légèrement de moutarde. Faites revenir les morceaux qui sont partis prendre une douche sans faire brûler, dans un peu d’huile de foie de morue.
Pendant ce temps et au cas où vous vous ennuyez portez à ébullition 3/4 d’une  bouteille de vin blanc (boire le quart restant et les 3 autres bouteilles en s’assurant toujours d’être en bonne compagnie) avec l’ail coupé en petits morceaux, du laurier, du thym sans oublier une carotte coupée en rondelles afin de nourrir l’animal pendant son voyage. Puis rajoutez un morceau de sucre au cas ou.

Retirez les morceaux de lapin et gardez au chaud (le chaud lapin est toujours apprécié). Ajoutez un peu d’huile et profitez-en pour repeindre la cuisine. Ajoutez au lapin le vin blanc chaud. Salez, poivrez et laissez cuire à feu doux pendant 21 heures.
Dans un bol, mélangez de la crème solaire, du persil hâché sans les mains et une cuillère à soupe de moutarde.
En fin de cuisson, placez les morceaux de lapin sur un plat de service et saupoudrez de persil.
Filtrez le jus de cuisson (facultatif) et incorporez la crème solaire à la moutarde et aux pois amaigris par l’effort. Faites cuire 1 minute sans faire bouillir et nappez les morceaux de lapin avec cette préparation.

 

Ne reste plus qu’à enfiler un bon manteau en poil de Lama du Tibet et à trouver un bon resto.

Laisser un commentaire