Atelier arts du cirque

Chaque semaine, depuis 6 ans, se tient l’atelier « arts du cirque » d’Artsouilles & Cie alias les Ménestrels des Gueules Dorées, le samedi de 17h à 20h à la salle Paul Vaillant Couturier (44 rue Paul Vaillant Couturier) à Méru !

Depuis sa création en 2010, l’atelier prend une place grandissante au sein des spectacles Son & Lumière de l’association. Après Robin des Bois et Arsène Lupin, nous nous attaquons à un défi encore plus fou : « Pagaille au Pays des Merveilles ». Certains l’auront sûrement remarqué, un défi a été lancé ! Chaque semaine depuis Février, lors de chaque séance, une photo est postée sur notre page.

Quelques chiffres

      • 24 membres actifs
      • 3h d’entrainement / semaine
      • Plus de 20 disciplines

 

    • Pour « Pagaille au Pays des Merveilles » :
      • 9 chorégraphies
      • Plus de 150h de travail

 


Du côté de la jonglerie traditionnelle, un groupe de 19 personnes a commencé en septembre 2015 à s’entrainer, le plus souvent en duo. L’inspiration venant d’ici et d’ailleurs, nous avons été conquis par une vidéo et nous sommes lancés dans ce nouveau challenge : jongler avec des ballons de 65 cm de diamètre ! L’entraînement a été dur mais la motivation de chacun a donné naissance à une chorégraphie synchronisée et très sportive.
Ils étaient 2 à en faire et maintenant ils sont 8 : le monocycle est devenu à la mode ! Monocycle tout terrain s’il vous plaît ! Saluons à ce propos le travail des bricoleurs qui nous ont confectionné des tremplins ambulants pour toujours plus de nouveautés ! Les 1ers essais des motocyclistes se sont avérés concluants et plutôt impressionnants, notamment pour les plus jeunes qui ont dû les dompter rapidement.

3 jeunes ont été formés à déambuler en échasses. Petits, grands… nul doute, nous sommes bien dans l’univers d’Alice.

Mais quoi de plus normal que des acrobaties pour les jongleurs ?! Voici une discipline qui soude encore plus notre équipe car chacun doit faire confiance en son partenaire. Très créative, cette discipline possède un très large panel oscillant entre des acrobaties statiques et dynamiques. Nous nous amusons à trouver des mouvements toujours plus impressionnants, ou totalement incongrus ! Cette année, et oui, nous en visons rien de moins que les étoiles, avec des figures plus hautes que d’habitude voir plus dangereuses … Mais toujours avec beaucoup d’entrainements et d’attention portée à la sécurité de chacun.
Après la jonglerie traditionnelle, les acrobaties et la déambulation, nommons la jonglerie enflammée : moment attendu par tout nos jongleurs, ces chorégraphies sont généralement les plus magiques ! Cette année, c’est 100% nouveautés : des nouveaux agrès, des nouvelles techniques. Rien ne ressemblera à ce que vous aurez pu voir avant chez les Artsouilles. Nouvel agrès comme celui qui suit : « Mais à quoi peut-il bien servir ? Quel est son nom ? » A vous de nous le dire !

Qui suis-je ?


Merci à notre modèle, Séverine !

Merci à notre modèle, Séverine !


 

Samedi 14 mai : 2ème répétition au Château d’Hénonville

Initiée à 14h, cette répétition s’est avérée haute en couleurs ! Première partie : les poulpes et homards ont envahi le dance-floor. Place ensuite aux jongleurs : synchronisation et illusions pour commencer ! Lors de la répétition, nous avons également travaillé en priorité les placements en conditions et la prise en main du terrain notamment pour nos monocyclistes. La répétition s’est poursuivie avec des acrobaties mais surtout le rôle de carte à dompter. Puis, « Pagaille » sur scène, ce fut l’heure de LA chorée bonne enfant du spectacle, celle des ballons où l’ambiance est toujours au rendez-vous !
Les chorégraphies enflammées ont marqué la dernière partie de la répétition. Les flammes ont d’ailleurs été très appréciées avec ce temps maussade. Des jongleurs vont bientôt être initiés au feu et dès lors pourront allumer lors des répétitions.

La répétition a été globalement positive et constructive ! Après quelques précisions sur la mise en scène, les jongleurs ont su s’adapter à l’environnement. Une fois tout le matériel rangé dans la remorque, vers 21h, les derniers présents sont rentrés sans nul doute bien fatigués par une bonne répétition !

 

Et nos membres ?

Jérôme
Jérôme23 ans
Responsable de l’atelier
arts du cirque
Ces répétitions sont primordiales car elles nous permettent d’anticiper les problèmes qui peuvent survenir, surtout en pratiquant certaines disciplines à risque comme la jonglerie feu.J’aime ce principe d’atelier, où chacun peut expérimenter et laisser libre cours à son imagination, tel un artisan. Chaque chorégraphie est le résultat d’un grand travail d’équipe qui est si agréable quand chacun trouve sa place.

Actuellement je réfléchis beaucoup sur les chorégraphies feux, notamment celle qui présentera un cadeau géant, car un certain nombre d’effets pyrotechniques seront mis en place. Il faut coordonner acteurs et effets spéciaux pour rendre le tout harmonieux sans que la sécurité ne soit altérée.

Malgré l’excitation d’y être et les heures de préparations restantes, j’appréhende le Son & Lumière paisiblement car pour mener la petite troupe, Séverine (responsable adjointe de l’atelier), Amélie et Simon s’activent avec moi. Sans oublier les équipes couture, bricolage et sécurité. A nous tous, on espère que nos créations contribueront à proposer un beau spectacle.

Aller à l’atelier est toujours une chose agréable, je sais que je vais y passer du bon temps. Ce que j’aime, c’est qu’il y a toujours une bonne ambiance, tout le monde s’entend avec tout le monde, On rigole très souvent. Bien sûr il y a des moments sérieux, mais toujours dans la bonne humeur. Aller à l’atelier est une manière de sortir de chez moi, de rencontrer du monde, de me faire de nouveaux amis…

En ce moment, je passe la plupart de mon temps à répéter les chorégraphies pour le son et lumière. Cette année je suis passée en feu, ce qui signifie que je suis intégrée sur les chorégraphies feu, je fais donc plus de chorégraphies et ça prend plus de temps, mais je suis vraiment contente car ça fait longtemps que je voulais en faire partie.

J’ai vraiment hâte, car les spectacles sont ce que je préfère, c’est le moment ou on présente tout le travail sur lequel on travaille depuis longtemps. Je suis toujours un peu stressée et excitée avant, mais dès que j’y suis, je relâche la pression et je profite. Les spectacles, surtout avec Artsouilles, sont toujours de très bon souvenirs, je n’ai jamais envie qu’ils se terminent

Hélène
Hélène15 ans
Jongleuse

 

Mais nous n’en dirons pas plus ! Vous devrez venir nous voir au Son & Lumière, les 16, 17, 23 et 24 Septembre 2016 pour découvrir nos autres grandes nouveautés car nous sommes loin d’avoir tout dévoilé. Et vu le nombre de choses à découvrir, un seul conseil : venez nous voir plusieurs fois !

Jongleurs & acrobates aux 1001 talents , les Ménestrels d’Artsouilles & Cie illuminent vos évènements , n’oubliez pas ! N’ hésitez donc pas à les solliciter …

Laisser un commentaire